Comment oser ?

Prendre un rendez-vous avec un psy, la première fois,
c’est souvent difficile. Difficile de demander une aide psychologique !
Les peurs remontent, toutes sortes de raisons surgissent pour repousser la prise de rendez-vous.
Est-ce bien le moment ? Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Je pourrais m’en sortir tout seul…
Est-ce LA bonne personne ?
Combien ça coûte ? Ca coute cher… c’est remboursé ?
Comment ça se passe ?
Et si je deviens dépendant d’une aide psychologique…

Le psy est là pour répondre à vos questions,
accueillir vos doutes, vos peurs.

Vous pourrez déjà avoir quelques réponses à vos questions ci-dessous.

aide psychologique difficile à demander
le premier rendez-vous, ça fait peur !!

Le premier contact

Vous pouvez téléphoner, laisser un message, un email.

Je vous rappellerai en général dans la journée.

Vous n’êtes pas obligé de justifier pourquoi vous prenez rendez-vous.

Le premier rendez-vous

Ce premier rendez-vous est souvent source de stress car il est plein d’inconnu :
nouvelle personne avec une façon de faire inconnue, mais aussi nouveau lieu, nouvelle situation…
Je suis là pour vous rassurer, vous écouter.
Ecouter ce pour quoi vous voulez me rencontrer, écouter aussi vos questions.

C’est l’occasion de vérifier si vous êtes bien accueilli tel que vous êtes.
C’est aussi le moment pour fixer les modalités de la thérapie à venir : tarif, horaire, fréquence, durée approximative de l’aide psychologique…

Un premier rendez-vous n’engage à rien.
Vous n’êtes pas obligé de donner suite à ce rendez-vous.
Vous pouvez si vous le souhaitez me rencontrer à nouveau une ou deux fois avant de vous engager plus durablement.
Vous pourrez à tout moment arrêter la thérapie, après un entretien de cloture, pour finir en douceur.

Vous pouvez aussi rencontrer un ou plusieurs autres professionnels avant de vous décider.

 

Et concrètement ?

Généralement, les séances durent cinquante minutes, coûtent cinquante euros et ont lieu toutes les semaines. Mais c’est une moyenne qui peut varier en fonction de votre emploi du temps, vos revenus, votre motivation…Il est possible de se voir par exemple une heure quinze (soit l’équivalent d’une séance et demi) tous les 15 jours. Si vous hésitez à prendre un premier rendez-vous, il est possible d’avoir une première rencontre gratuite, d’une vingtaine de minutes, pour faire connaissance avec le psy, le lieu, discuter des modalités notamment financières.

Les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale (seuls les psychiatres, qui délivrent des médicaments, sont remboursés).

La psychothérapie se déroule la plupart du temps de façon verbale, comme une discussion où je vous écoute, je vous pose des questions, je vous aide à exprimer ce que vous avez du mal à mettre en mots, je vous fais part de mon point de vue, de mon ressenti.

Généralement je vous aide à cibler une problématique et à regarder ce que ça vient toucher chez vous. Très souvent,  nous prenons conscience au bout d’un moment que la situation qui pose problème entre en résonance avec un épisode plus ancien de votre histoire. C’est généralement un épisode difficile, non résolu, comme en suspens.

Une partie de vous peut avoir peur de réveiller cet épisode qui a été plus ou moins traumatisant. Nous respecterons et interrogerons cette crainte. Une fois sécurisés (et ça prend parfois du temps !), nous verrons peut-être comment nous pouvons nous approcher avec délicatesse de cet épisode difficile. Je vous guiderai pour trouver ensemble les ressources nécessaires à la résolution de cet épisode du passé. En sortant de ce traumatisme ancien, votre façon de vivre et de voir votre problématique présente va alors se transformer.

Une psychothérapie peut durer quelques séances ou plusieurs mois, voir un ou deux ans selon ce qui vous amène et aussi votre motivation !

Back to top